Série sur les infinis

La série sur les infinis invite le spectateur à explorer l’infini temporel et spatial. Issu de bribes de souvenirs, de multiples facettes apparaissent comme hors du temps et intemporelles. Ces facettes se meuvent à l’infini, liées l’une aux autres, elles forment un espace inéluctable qui n’a ni début ni fin. Il est facile de perdre pied au milieu de ces multiples facettes d’une réalité déformée. L’infinité des réalités, de l’espace et du temps perd le spectateur, le renvoyant à sa condition d’Etre Humain.

 
 

Série sur les réalités lunaires

La série sur les réalités lunaires renvoie à notre perception de la réalité et nous invite à remettre en question notre propre vérité et nos croyances.
La Lune ne cesse de nous émerveiller, devenant source de légendes et de mythes au fil des millénaires. Sa forme irréelle « carrée » évoque le prisme humain par laquelle la Lune est perçue : prisme scientifique, prisme divin ou surnaturel. Le spectateur reconnait la Lune qui n’est pourtant pas dans sa forme naturelle, créant ainsi un paradoxe entre la réalité et la façon dont elle est perçue.